Pascal Robaglia, une riche activité de galeriste
Pascal Robaglia est un artiste confirmé et galeriste de renom né le 27 février 1955 à Paris, cependant, sa vie a été d’abord parsemée d’étapes différentes et variées. Il est aujourd’hui père de 2 enfants, âgés de 21 et 28 ans, à qui il s’efforce de transmettre ses valeurs dont celles liées à l’effort et au travail ainsi que son goût pour l’art. Mais la particularité de cet homme est qu’il possède une histoire et un chemin de vie remarquable.

Un étudiant étonnant

Pascal RobagliaPascal est immédiatement remarqué durant sa scolarité, dès le plus jeune âge il est un élève étonnant. Il poursuivra ses études jusqu’en 1979, année durant laquelle il sera diplômé de l’école supérieure de commerce de Dijon, l’une des écoles de commerce les plus prestigieuses de France. Il y obtient un diplôme en études supérieures commerciales, administratives et financières.
Une caractéristique intéressante de Pascal, déjà remarquable au cours de ses études, est son esprit entrepreneurial, en effet, il met en place la Junior Entreprise de son école qu’il dirige de 1976 à 1979.

 

 

Une vie professionnelle bien remplie

La vie professionnelle de Pascal a commencé sur les chapeaux de roues, mais elle n’a pas commencé dans son domaine de prédilection, l’art. En effet, il est passé par de nombreuses étapes avant de revenir à sa passion première.
Il devient un spécialiste dans l’export en parfumerie grâce un parcours riche en expériences dans le domaine.
Il effectue d’abord des stages avec Hermès pour qui il effectue des missions commerciales en Arabie Saoudite, aux USA ou encore à Hong Kong. Il démarre ensuite en tant que cadre à l’exportation chez Roger et Gallet puis Cleef and Arpels, il travaille alors principalement en Egypte et Israël. Loin d’être la fin de son parcours, Pascal rejoint ensuite L’oréal et Biotherm, sa mission y est d’animer une équipe de vente de produits solaires.

Sa passion pour l’art, la naissance et la mort de sa galerie

Pascal n’a pas atterri dans le domaine de l’art par hasard, loin de là. Depuis l’enfance, il s’intéresse fortement à la peinture. Cet intérêt ne fait que grandir grâce à de nombreuses expositions de peintures auxquelles il se rend accompagné de sa famille. Ces expositions sont principalement organisées à l’occasion de rétrospectives consacrées à de grands peintres, mais aussi à des écoles d’art. C’est de cette manière qu’il a également commencer à se passionner pour les objets d’art, en plus de la peinture. C’est donc naturellement, qu’il se dirige vers le domaine de l’art dans la suite de sa carrière professionnelle. En 1991, il monte sa propre galerie d’art avec sa femme dans une bâtisse ancienne du Vesinet.
Le concept y est relativement simple, un espace atypique et ludique avec des oeuvres de type « maison-galerie » et « art à domicile », on y trouve des œuvres authentiques issues de diverses époques comme des tableaux, du mobilier ou des objets d’art. La galerie rencontre un franc succès, puisqu’au cours de ses 15 années d’existence, Pascal et sa femme réalisent un chiffre d’affaires de plus de 3 millions d’euros. Anecdote assez révélatrice, la première vente a été réalisée au tout premier visiteur de la galerie. Malheureusement, le succès ne fut pas éternel, en raison d’une concurrence grandissante et d’un divorce, le projet prend fin en 2005.
Pascal envisage, cependant, de continuer sa carrière de marchand d’art qu’il a débuté avec son projet de galeriste.
Et ce choix se révèle très pertinent, au vu de son caractère de vendeur très expérimenté ainsi que ses grandes capacités d’adaptation à toutes les situations.

 

Un sportif aguerri

Pascal Robaglia, sportif et aventurier

Pascal Robaglia lors de son ascension du Mont Blanc

Pascal Robaglia n’est pas seulement un artiste et un vendeur doué, en effet, il est également un grand adepte de sport, particulièrement de sport de montagne, alpinisme, ski et plongée marine. Il pratique intensément ces disciplines, il a d’ailleurs obtenu divers brevets en plongée sous-marine, il totalise pas moins de 320 plongées. Egalement grand passionné de montagne, notamment de part son passé de skieur dans le club de ski de l’ESSEC, Pascal apprécie les défis liés à ce milieu. En effet, il a récemment suivi un entrainement intense de montagnard afin de relever un défi qui lui tenait à cœur.

Lequel ? L’ascension du Mont Everest, simple formalité pour certains montagnards de l’extrême, cette ascension n’en demeure pas moins un véritable challenge pour la grande majorité. Cette expérience lui permet, une nouvelle fois, de montrer son esprit combatif qui lui a tant servi, et continue de lui servir encore aujourd’hui, dans sa brillante carrière.